Smith, Stephen J, Zoe Lucas & Wayne T Stobo. 2003. Estimation de la population du Bruant des prés de la sous-espèce princeps sur l’Ile de Sable, Nouvelle Ecosse, en 1998, à l’aide de relevés le long de transects aléatoires. Canadian J of Zoology, 81(5): 771-779.

Résumé (AGH; traduction Marielle Thillet): La protection d’une population demande une surveillance régulière, qui elle-même nécessite une estimation précise de la taille de la population, ou au moins un index précis de son abondance relative, qui peut être comparé d’une année sur l’autre. La population de Bruants des prés de la sous-espèce princeps sur l’Ile de Sable a été recensée quasiment chaque année à la fin des années 60 et au début des années 70, puis de manière plus irrégulière par la suite. Il y a donc de bonnes informations sur les fluctuations de la population qui ont aidé à protéger cette espèce et à comprendre le rôle des hivers rudes et des été doux sur la régulation de la population. Cependant, ces chiffres sont basés sur des relevés minutieux de zones spécifiques sectionnées comme étant représentatives des habitats de l’Ile de Sable. Il est donc possible qu’ils soient biaisés et qu’ils n’aient pas évolué en même temps que l’ile a changé dans son ensemble. Pour remédier à ce problème, une méthode de recensement a été développée le long de transects nord-sud sélectionnés de manière aléatoire à travers des régions de l’ile d’habitats différents. La sélection aléatoire a permis une estimation de la précision du recensement, ce qui était impossible avec la méthode précédente. Le recensement a estimé la population nichant sur l’Ile de Sable à 5960 + 555 individus, soit quasiment le double de toutes les estimations précédentes.