Ross, Howard A. 1980. Les taux de reproduction des Bruant des prés de la sous-espèce princeps (Passerculus sandwichensis princeps) âgés d’un an et plus. Canadian Journal of Zoology, 58: 1557-1563.

Résumé (AGH; traduction Marielle Thillet). Les oiseaux chanteurs qui se reproduisent pendant leur première année ne se reproduisent souvent pas aussi bien que les oiseaux plus âgés, peut-être parce qu’ils ont moins d’expérience ou bien parce qu’ils font plus d’effort pour survivre que pour se reproduire. Chez les Bruants des prés de la sous-espèce princeps, les adultes plus âgés produisent plus d’oisillons que les oiseaux qui nichent pour la première fois. Bien qu’ils soient légèrement meilleurs à élever les jeunes au sortir de l’œuf, la raison principale pour laquelle les adultes plus âgés produisent plus d’oisillons est qu’ils nichent plus souvent chaque année et produisent plus d’œufs dans chaque nid. En outre, ils commencent à nicher plus tôt dans la saison et produisent les nids suivants à une fréquence plus rapide. Avec les autres études de reproduction des Bruant des prés de la sous-espèce princeps conduites par Ross, cette étude souligne les différences importantes dans la manière dont les oiseaux jeunes et plus âgés se reproduisent. Combiné avec les connaissances sur leurs taux de survie hivernaux, cela nous permet de comprendre comment la population peut survivre à des phases difficiles comme des hivers rudes.